Soins complexes à domicile pour enfants
https://soinscomplexesadomicilepourenfants.com

FAQ – Ventilation via CPAP BiPAP (non-invasif)

Quand consulter votre équipe de soins

Sécrétions

Respiration

Aspiration des sécrétions

Équipement

État de santé

Votre équipe de soins profitera des rendez-vous réguliers de votre enfant pour vérifier vos techniques, le matériel utilisé et faire les ajustements nécessaires s’il y a lieu.

N’hésitez pas à contacter votre équipe de soins pour toute question relative à l’état de santé de votre enfant.

MISE EN GARDE : L’information contenue dans ce tableau se veut un guide pour les parents et les proches aidants en présence de certains problèmes liés aux soins. Elle ne prétend pas remplacer les indications fournies par votre équipe de soins.

Discutez avec votre équipe de soins des besoins spécifiques de votre enfant, incluant QUI contacter et QUAND le faire lorsqu’un problème survient.

Résistance ou impossibilité d'insérer le cathéter d'aspiration dans la canule trachéale

Cause(s) possible(s) 

  • Bouchon muqueux dans la canule trachéale causé par humidité insuffisante, excès de sécrétions et/ou fréquence d’aspiration insuffisante
  • Corps étranger dans la canule trachéale
  • Mauvaise technique d’aspiration

Quoi faire?

  • Ne forcez jamais l’insertion du cathéter dans la canule trachéale.
  • Essayez d’aspirer délicatement mais rapidement les sécrétions trachéobronchiques.
  • Instillez quelques gouttes de solution saline, tel qu’enseigné par votre équipe de soins si pertinent.
  • Si vous êtes incapable d’aspirer les sécrétions (obstruction de la canule trachéale) :
  • Si le problème est résolu :
    • vérifiez la respiration de votre enfant pour détecter les signes de difficultés respiratoires;
    • informez votre équipe de soins.
  • Si vous êtes toujours incapable d’aspirer les sécrétions et que votre enfant EST en détresse respiratoire :
    • appelez immédiatement le 911;
    • au besoin, débutez la ventilation manuelle et la RCR, tel qu’enseigné.
  • Si vous êtes toujours incapable d’aspirer les sécrétions et que votre enfant N’EST PAS en détresse respiratoire, contactez immédiatement votre équipe de soins.
  • Si vous êtes capable d’aspirer les sécrétions :

Résistance ou impossibilité d'insérer le cathéter d'aspiration par le nez

Cause(s) possible(s)

  • Bouchon muqueux ou corps étranger bloquant la narine
  • Inflammation de la paroi du nez (ex : causée par une infection respiratoire ou une allergie)
  • Déviation du septum du nez
  • Mauvaise technique d’insertion du cathéter dans le nez

Quoi faire?

  • Effectuez une toilette nasale selon les indications de votre équipe de soins.
  • Ne forcez jamais l’insertion du cathéter par le nez.
  • Réviser la technique d’aspiration.
  • Assurez-vous d’avoir l’équipement approprié pour effectuer l’aspiration nasopharyngée.
  • Contactez rapidement votre équipe de soins.

Difficulté ou impossibilité d'aspirer les sécrétions

Cause(s) possible(s)

  • Mauvais fonctionnement de l’équipement :
    • Batterie de l’appareil à succion déchargée
    • Régulateur de pression réglé trop bas
    • Bris de l’appareil à succion
    • Bocal de sécrétions trop rempli
    • Couvercle du bocal mal fermé
    • Tubulure d’aspiration pincée, coincée ou pliée
    • Connexions mal branchées
    • Cathéter bloqué
  • Obstruction des voies respiratoires par sécrétions très épaisses ou en excès

Quoi faire?

  • Vérifiez rapidement si l’appareil est branché à une prise électrique fonctionnelle ou si la batterie est bien chargée.
  • S’il n’y a pas d’alimentation électrique, utilisez le cathéter à succion buccale avec piège à mucus selon les instructions de votre équipe de soins.
  • Si l’alimentation de l’appareil est adéquate, vérifiez rapidement si le matériel est en ordre pour bien fonctionner :
    • vérifiez si la pression de l’appareil est réglée adéquatement sur le régulateur;
    • videz le bocal s’il est plein;
    • assurez-vous que le couvercle du bocal est fixé correctement et bien fermé;
    • assurez-vous que la tubulure d’aspiration est bien installée et perméable (n’est pas bouchée ni pliée);
    • vérifiez les connexions de toutes les parties du montage, en partant du cathéter jusqu’à l’appareil à succion;
    • vérifiez si la valve de succion fonctionne bien;
    • vérifiez la perméabilité du cathéter.
  • Après ces vérifications, si vous êtes incapable d’aspirer les sécrétions (obstruction de la canule trachéale) :
  • Si le problème est résolu :
    • vérifiez la respiration de votre enfant pour détecter les signes de difficultés respiratoires;
    • informez  votre équipe de soins.
  • Si vous êtes toujours incapable d’aspirer les sécrétions et que votre enfant EST en détresse respiratoire :
  • Si vous êtes toujours incapable d’aspirer les sécrétions et que votre enfant N’EST PAS en détresse respiratoire, contactez immédiatement votre équipe de soins.
  • Si vous êtes capable d’aspirer les sécrétions :

Sécrétions teintées de sang

Cause(s) possible(s)

  • Irritation des voies respiratoires par :
    • mauvaise technique d’aspiration des sécrétions (trop fréquente, trop profonde ou avec pression trop élevée)
    • toux excessive
  • Infection des voies respiratoires
  • Humidité insuffisante
  • Hydratation insuffisante

Quoi faire?

Si sang rouge dans les sécrétions :

  • Restez calme et rassurez votre enfant.
  • Si le saignement continue, contactez immédiatement votre équipe de soins.
  • Vérifiez la respiration de votre enfant pour détecter tout signe de détresse respiratoire (Référez-vous aux actions en lien avec le problème suivant).
  • Si votre enfant est en détresse respiratoire : débutez la ventilation manuelle et la RCR, tel qu’enseigné.

Si légers filaments de sang ou sécrétions rosées :

  • Surveiller la respiration de votre enfant pour détecter les signes de difficultés respiratoires.
  • Vérifiez la pression de l’appareil à succion.
  • Révisez la méthode d’aspiration des sécrétions; assurez-vous d’avoir la bonne mesure et de respecter la longueur d’insertion du cathéter.
  • Aspirez les sécrétions délicatement.
  • Évitez d’aspirer trop fréquemment ce qui peut endommager la paroi délicate des voies respiratoires.
  • Augmentez le niveau d’humidité.
  • Contactez votre équipe de soins.

Un et/ou l’autre de ces symptômes de détresse respiratoire suivant l’aspiration des sécrétions nasopharyngées ou trachéobronchiques : difficulté à respirer; plus confortable assis ou avec la tête surélevée qu’en position couchée; respiration rapide, bruyante ou sifflante; respiration plus superficielle; toux faible; tirage (rétraction de la peau sous, au-dessus et entre les côtes), utilisation de certains muscles accessoires pour l’aider à respirer; battements des ailes du nez (élargissement de l'ouverture des narines pendant la respiration); extension du cou avec balancement de la tête vers l'arrière pour chercher de l'air; pleurs continuels; agitation; anxiété; regard apeuré; pâleur; lèvres ou ongles bleutés

Cause(s) possible(s)

  • Bouchon muqueux déplacé vers les poumons
  • Bronchospasme : rétrécissement ou resserrement des voies respiratoires (ex : par irritation, inflammation et/ou des bronches, sécrétions dans les voies respiratoires)
  • Pneumothorax (perforation de la paroi des voies respiratoires)

Quoi faire?

  • Restez calme et rassurez votre enfant.
  • Cessez l’aspiration des sécrétions.
  • Retirez le cathéter.
  • Administrez le médicament prescrit, tel qu’un bronchodilatateur (ex : Ventolin®) et/ou de l’oxygène si disponible et recommandé par votre équipe de soins.
  • Si votre enfant N’EST PLUS en détresse respiratoire, contactez son équipe de soins.
  • Si votre enfant DEMEURE en détresse respiratoire :
    • appelez immédiatement le 911;
    • au besoin, débutez la ventilation manuelle et la RCR, tel qu’enseigné.

Vomissements pendant l’aspiration des sécrétions

Cause(s) possible(s)

  • Aspiration trop rapprochée du dernier repas
  • Mauvaise technique d’aspiration (ex : insertion trop profonde du cathéter rigide de type Yankauer dans la gorge)
  • Hypersensibilité au réflexe nauséeux (réflexe laryngé ou « gag reflex ») pendant l’aspiration buccale ou nasopharyngée
  • Mauvaise insertion du cathéter

Quoi faire?

  • Tournez la tête de votre enfant sur le côté, pour éviter qu’il s’étouffe ou que ses vomissements se rendent aux poumons.
  • Si les sécrétions sont aspirées pendant un repas, cessez d’alimenter votre enfant.
  • Nettoyez sa bouche.
  • Surveillez votre enfant étroitement pour détecter tout signe de détresse respiratoire. (Référez-vous aux actions en lien avec le problème précédent)
  • Contactez rapidement votre équipe de soins.

Pour éviter les vomissements :

  • Évitez si possible d’aspirer les sécrétions après un repas.
  • Révisez la technique d’aspiration des sécrétions.
  • Insérez le cathéter en essayant d’éviter de  stimuler le réflexe nauséeux.

Saignement du nez après l'aspiration des sécrétions nasopharyngées

Cause(s) possible(s)

  • Votre enfant ne collabore pas, bouge beaucoup pendant l’aspiration
  • Mauvaise technique d’introduction du cathéter
  • Irritation de la narine
  • Aspiration excessive des sécrétions
  • Succion trop forte

Quoi faire?

  • Rassurez votre enfant.
  • Appliquez une pression directe sur l’aile du nez de votre enfant pendant quelques minutes pour arrêter le saignement; si possible, installez votre enfant en position assise ou à la verticale.
  • Si le saignement persiste, contactez rapidement votre équipe de soins.

Pour éviter les saignements de nez :

  • Révisez la technique d’aspiration des sécrétions nasopharyngées.
  • Vérifiez le régulateur de pression de l’appareil qui doit être ajusté selon le niveau recommandé par votre équipe de soins.
  • Assurez-vous que le cathéter est bien lubrifié avant d’être inséré.
  • Insérez le cathéter dans la narine avec délicatesse.

Toux incessante pendant l'aspiration des sécrétions nasopharyngées ou trachéobronchiques

Cause(s) possible(s)

  • Mauvaise technique d’introduction du cathéter
  • Bronchospasme : rétrécissement ou resserrement des voies respiratoires
  • Infection des voies respiratoires

Quoi faire?

  • Cessez l’aspiration des sécrétions.
  • Retirez le cathéter.
  • Rassurez votre enfant.
  • Vérifiez sa respiration et sa coloration.
  • Si votre enfant est calme et arrête de tousser, réintroduisez le cathéter délicatement pour aspirer les sécrétions.
  • Si la toux persiste, administrez le médicament prescrit, tel qu’un bronchodilatateur (ex : Ventolin®) et/ou de l’oxygène si disponible et recommandé par votre équipe de soins.
  • Si votre enfant présente des signes de détresse respiratoire :
    • appelez immédiatement le 911;
    • au besoin, débutez la ventilation manuelle la RCR, tel qu’enseigné.
  • Si la toux persiste, contactez rapidement votre équipe de soins.

Pour éviter ce problème : Révisez la technique d’aspiration des sécrétions.

Pâleur; Lèvres ou ongles bleutés; Désaturation sur moniteur d’oxymétrie

Cause(s) possible(s)

Baisse du niveau d’oxygène dans le sang (désaturation ou hypoxie)

Quoi faire?

  • Cessez l’aspiration des sécrétions.
  • Retirez le cathéter.
  • Administrez de l’oxygène à votre enfant si disponible.
  • Observez-le attentivement.
  • Installez l’appareil d’assistance ventilatoire si utilisé par votre enfant.
  • Si votre enfant demeure en détresse respiratoire :
    • appelez immédiatement le 911;
    • au besoin, débutez la ventilation manuelle et la RCR, tel qu’enseigné.
  • Si la condition de votre enfant s’améliore, contactez immédiatement votre équipe de soins.

Faiblesse; Perte de connaissance

Cause(s) possible(s)

Stimulation vagale

Quoi faire?

  • Cessez l’aspiration des sécrétions.
  • Vérifiez l’état respiratoire et l’état de conscience de votre enfant, selon l’enseignement reçu de votre équipe de soins.
  • Si votre enfant est en détresse respiratoire, appelez immédiatement le 911 et débutez la ventilation manuelle et la RCR, tel qu’enseigné.

Appareil à succion bruyant

Cause(s) possible(s)

  • Fuite dans le montage de l’appareil (ex : couvercle mal vissé, tubulure, cathéter ou filtre mal branché)
  • Appareil défectueux

Quoi faire?

  • Vérifiez les connexions de toutes les parties du montage, en partant du cathéter jusqu’à l’appareil à succion.
  • Au besoin, pour aspirer les sécrétions par la canule de trachéostomie, utilisez un cathéter à succion buccale avec piège à mucus.
  • Si le problème persiste, contactez rapidement votre équipe de soins.

Appareil à succion non fonctionnel

Cause(s) possible(s)

  • Bocal de sécrétions trop rempli
  • Batterie interne de l’appareil déchargée
  • Appareil à succion défectueux

Quoi faire?

  • Vérifiez si l’appareil est branché à une prise électrique fonctionnelle ou que la batterie est bien chargée.
  • Videz le bocal s’il est plein.
  • Si le problème persiste, contactez rapidement votre équipe de soins.

N’hésitez pas à vous référer à votre équipe de soins pour toute question ou conseil spécifique relatif à la condition de votre enfant.


https://soinscomplexesadomicilepourenfants.com/soutien-respiratoire/aspiration-des-secretions/faq-ventilation-via-cpap-bipap-non-invasif/

Fiabilité et stipulation d’exonération :Les connaissances médicales et techniques étant en constante évolution, cette information vous est fournie dans un but éducatif seulement. L’information disponible sur le présent site est présentée « telle quelle » sans garantie d’aucune sorte, qu’elle soit exprimée ou implicite. Elle ne doit en aucun moment se substituer à un avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié.

Une collaboration d’experts cliniques en pédiatrie de partout au Québec se sont assurés que le contenu de ce site soit précis, complet et qu’il reflète les meilleures pratiques s’appuyant sur les données probantes disponibles. Les collaborateurs « Soins complexes à domicile pour enfants » ne peuvent assumer et n’assumeront aucune responsabilité pour l’utilisation du contenu de ce document ni pour l’information présente dans les sites web cités en référence. Ces sites web vous sont fournis à titre informatif et n’évoquent pas l’endossement d’une collaboration avec des compagnies ou des produits particuliers. Veuillez consulter en tout temps le médecin de votre enfant et/ou un professionnel de la santé qualifié pour connaître les recommandations spécifiques aux besoins de santé de votre enfant.

Tous droits réservés : Aucune partie de ce document ne peut être reproduite ou transmise quelle qu’en soit la forme, électronique, mécanique, par photocopie ou par n’importe quelle modalité de stockage informationnel ou moyen de système de récupération, sans permission écrite et signée de l’auteur (à l’exception de brèves citations utilisées dans des revues ou des groupes de discussion, avec mention de l’auteur et de la source).

Copyright © 2019 Soins Complexes. Tous droits réservés/All rights reserved.