Soins complexes à domicile pour enfants
https://soinscomplexesadomicilepourenfants.com

Administration de médicaments par trachéostomie

Indications

Considérations :

Nébuliseur à petit format :

Entretien du matériel

Nous vous proposons une façon de faire de base qui peut vous servir de guide pour l’entretien du matériel chaque semaine.

Coffret trachéal :

Tubulure et compresseur :

Nébuliseur :

Remplacement du matériel

 

Inhalateur-doseur avec chambre d’espacement :

529.aerosol dose vapor in lungs

 

Entretien du matériel

Nous vous proposons une façon de faire de base qui peut vous servir de guide pour l’entretien du matériel. La fréquence proposée peut être plus différente selon les recommandations de votre équipe de soins.

lnhalateur-doseur (chaque semaine) :

Chambre d’espacement (aux 2 semaines) :

Remplacement du matériel

 

Instillation

 

Conservation des médicaments

Fréquence

Selon les indications de la prescription médicale

Matériel requis

Pour un traitement par nébuliseur à petit format :

Pour un traitement par inhalateur-doseur :

Au besoin :

Gardez toujours à votre portée l’équipement nécessaire en cas d’urgence.

Référez-vous à votre équipe de soins si le matériel utilisé ou la séquence des étapes enseignées est différente de ce qui est décrit plus bas.

Par nébuliseur à petit format


Étape 1: Anticipation

Voir texte complet ici

Résumé :

Votre enfant et vous formez une équipe; impliquez-le le plus tôt possible dans ses soins.

Prendre le temps d’établir une bonne relation de confiance avec votre enfant aide généralement à éviter des réactions indésirables, comme le fait d’être irritable, anxieux ou chercher à éviter/retarder la procédure.

Les trucs suivants aident à créer une ambiance agréable pour débuter le soin, autant pour lui que pour vous.

  • Créez le bon moment : intégrez le soin dans une routine.
  • Annoncez le soin et parlez-en ensemble
  • Formez une équipe avec votre enfant : Favorisez l’autonomie de votre enfant par des choix réalistes de gestes qu’il peut poser pour vous aider, Demeurez à son écoute. Gérez sa douleur et son anxiété par des stratégies de distraction et de positionnement.

Étape 2: Préparation

Voir texte complet ici

Résumé :

  • Préparez l’environnement : Identifiez un endroit pour le soin. Fermez les fenêtres, les portes et le ventilateur. Lavez et séchez la surface de travail puis rassemblez le matériel nécessaire pour le soin et la stratégie de distraction.
  • Préparez votre enfant : Obtenez de l’aide au besoin. Assurez-vous que votre enfant est bien positionné et débutez les stratégies de distraction.
  • Préparez-vous : Choisissez un moment où vous êtes bien disposé pour faire le soin. Révisez la méthode et mettez un masque au besoin. Lavez-vous les mains.

Maintenant que vous êtes prêt à débuter le soin, profitez de l’occasion pour féliciter votre enfant et encouragez-le pour la suite de la procédure.

Étape 3: Procédure

Voir texte complet ici 

Résumé :

Trois notions importantes à considérer :

  • Sécurité : Suivez bien les étapes qui vous ont été enseignées pour procéder au soin.
  • Flexibilité : Soyez prêt en tout temps à vous réajuster au besoin, en repositionnant votre enfant ou en l’immobilisant, en changeant de stratégie de distraction et en étant à l’écoute de ses pleurs ou de toutes autres réactions émotives.
  • Collaboration : Rassurez votre enfant en restant en contact avec lui verbalement et non-verbalement. Reconnaissez ses émotions, soyez patient et sachez reconnaître ses forces. Aidez-le à élargir la perception de ses sensations.

Étape 4: Préparer le médicament

  • Vérifiez si le nom de votre enfant apparait sur le dessus de la boite des nébules.
  • Vérifiez que :
    • la date du médicament ne soit pas expirée,
    • le nom du médicament et la dose soient les mêmes que ceux prescrits pour votre enfant.
Pourquoi ?

Cette étape assure l’administration sécuritaire du médicament.

Étape 5: Ajouter le médicament dans le nébuliseur

Si le médicament est pré-mélangé :

  • Ouvrez un nébule : tenez solidement la partie supérieure et faites un mouvement de torsion avec la partie inférieure.

584.twist off nebule tip.FINAL

 

 

 

 

 

  • Dirigez l’ouverture du nébule vers le haut du nébuliseur et pressez délicatement pour que le médicament s’écoule dans la chambre du nébuliseur par le capuchon.

 

 

 

 

 

  • Gardez toujours le nébuliseur bien droit.
  • Assurez-vous de vider complètement le nébule.
  • Jetez le nébule vide dans les déchets.

Si le médicament doit être mélangé : suivez les instructions de votre équipe de soins.

Pourquoi ?

Cette étape permet de mettre le médicament dans le nébuliseur pour la vaporisation.

Maintenir le nébuliseur en position verticale pendant l’ajout du médicament évite qu’il se répande à l’extérieur.

Étape 6: Préparer le système d’administration

  • Placez le compresseur sur une table ou un comptoir propre dans une pièce aérée et non poussiéreuse.
  • Branchez-le à la prise de courant électrique la plus proche. Évitez d’utiliser une rallonge électrique.
  • Installez le coffret trachéal sur le dessus du nébuliseur.
  • Raccordez une extrémité du tube de raccordement à la chambre du nébuliseur et l’autre extrémité à la sortie d’air du compresseur.
  • Assurez-vous que le tube n’est pas coudé, plié ou coincé.
  • Vérifiez que tous les raccords soient solides.
Pourquoi ?

Cette étape est un préalable à l’administration du médicament.

Étape 7: Positionner votre enfant

  • Installez votre enfant en position assise.
  • Si la position n’est pas possible, installez votre enfant :
    • dans une des positions discutées avec votre équipe de soins,
    • vous permettant de bien accéder à sa trachéostomie,
    • dans une position qui permet de maintenir le nébuliseur en position verticale pendant tout le traitement.
    • selon son confort, son âge et sa capacité à collaborer.
Pourquoi ?

La position assise favorise le dépôt du médicament dans les poumons.

Étape 8: Aspirez les sécrétions trachéobronchiques, au besoin

Pourquoi ?

Cette étape permet d’éliminer le plus possible les sécrétions dans les voies respiratoires pour une meilleure dispersion du médicament.

Étape 9: Mettez le compresseur en marche

En fonction de l’enseignement reçu par votre équipe de soins, il est possible de faire l’étape 10 avant celle-ci.

  • Mettez le compresseur en marche en pressant sur le bouton ON/OFF.
  • Surveillez la production de brouillard dans le coffret trachéal.
Pourquoi ?

Cette étape permet l’administration du médicament.

Étape 10: Placer le coffret trachéal

  • Installez le coffret trachéal sur la trachéostomie de votre enfant.
  • Glissez la bande élastique derrière son cou et tirez les extrémités de la bande élastique jusqu’à ce que l’ajustement soit adéquat.
  • Assurez-vous que le coffret trachéal soit positionné de façon à ce que le liquide vaporisé arrive à l’entrée de la canule de trachéostomie.
Pourquoi ?

Cette étape assure que toute la dose de médicament soit bien vaporisée dans la trachéostomie.

Étape 11: Administrer le médicament

  • Maintenez le nébuliseur en position verticale pendant tout le traitement.
  • Si possible, demandez à votre enfant de respirer aussi calmement et régulièrement que possible.
  • Donnez quelques petits coups sur le nébuliseur pendant l’administration.
  • Continuez la nébulisation jusqu’à ce que le nébuliseur soit vide (environ 10 à 30 min).

 

 

 

 

 

  • Retirez le coffret trachéal.
  • Arrêtez le compresseur en pressant sur le bouton ON/OFF.
Pourquoi ?

Le compresseur pulvérise de fines gouttelettes du médicament dans le coffret trachéal.

Garder le nébuliseur en position verticale est nécessaire à son bon fonctionnement.

Respirer lentement et profondément favorise lune meilleure dispersion du médicament.

Donner de petits coups sur le nébuliseur assure qu’il ne reste pas de médicament collé sur la paroi.

Étape 12: Aspirez les sécrétions trachéobronchiques au besoin

  • Aspirez les sécrétions trachéobronchiques au besoin.
  • Lorsqu’indiqué, demandez à votre enfant de tousser après le traitement.
  • Au besoin, aspirez les sécrétions après le traitement, si recommandé par votre équipe de soins.
  • Lavez-vous les mains à nouveau après la procédure avant de passer à la prochaine étape.
Pourquoi ?

Cette étape permet d’éliminer le plus possible les sécrétions dans la canule et favorise le confort de votre enfant.

Étape 13: Nettoyer et entreposer le matériel

  • Après le traitement, désassemblez le coffret trachéal, le nébuliseur et le tube de raccordement.
  • Séparez les pièces du nébuliseur.
  • Rincez la chambre et le capuchon du nébuliseur sous le robinet à l’eau tiède.
  • Secouez doucement pour enlever l’excédent d’eau.
  • Laissez sécher à l’air libre sur un papier essuie-tout ou une serviette propre.
  • Essuyez le coffret trachéal avec un linge humide.
  • Il n’est pas nécessaire de nettoyer le tube du nébuliseur. Assurez-vous qu’il n’y ait pas d’eau accumulée dans le tube. S’il y en a, mettez le compresseur en marche pour l’évacuer. Le tube doit être sec avant la prochaine utilisation.
  • Ne mettez pas le compresseur dans l’eau car il pourrait être endommagé.
  • Entreposez ensuite le matériel dans l’espace prévu à cet effet dans le compresseur d’air ou dans un sac jusqu’à la prochaine utilisation.
Pourquoi ?

Cette étape est nécessaire pour garder l’équipement fonctionnel et prévenir la contamination.

Étape 14: Récupération

Voir texte complet ici 

Résumé :

Le soin est terminé. Lavez-vous à nouveau les mains.

Il est important de reconnaître les difficultés vécues pendant le soin mais aussi de terminer sur une bonne note. Aidez votre enfant à se sentir compétent en soulignant sa contribution et rappelez-lui qu’il fait partie de l’équipe.

  • Écoutez-le lorsqu’il vous parle de ce qu’il a trouvé difficile ou inconfortable pendant la procédure.
  • Réconfortezle s’il a de la douleur ou ressent de vives émotions. Remerciez-le d’avoir fait de son mieux. Soulignez ses efforts.
  • Guidez-le à reconnaître ses forces ayant aidé au succès de la procédure.
  • Discutez de ce qui devrait être fait de la même façon ou différemment la prochaine fois.
  • Tenez vos promesses si vous avez promis une récompense.
  • Récompensez-vous aussi.

Par inhalateur-doseur avec chambre d’espacement


Étape 1: Anticipation

Voir texte complet ici

Résumé :

Votre enfant et vous formez une équipe; impliquez-le le plus tôt possible dans ses soins.

Prendre le temps d’établir une bonne relation de confiance avec votre enfant aide généralement à éviter des réactions indésirables, comme le fait d’être irritable, anxieux ou chercher à éviter/retarder la procédure.

Les trucs suivants aident à créer une ambiance agréable pour débuter le soin, autant pour lui que pour vous.

  • Créez le bon moment : intégrez le soin dans une routine.
  • Annoncez le soin et parlez-en ensemble
  • Formez une équipe avec votre enfant : Favorisez l’autonomie de votre enfant par des choix réalistes de gestes qu’il peut poser pour vous aider, Demeurez à son écoute. Gérez sa douleur et son anxiété par des stratégies de distraction et de positionnement.

Étape 2: Préparation

Voir texte complet ici

Résumé :

  • Préparez l’environnement : Identifiez un endroit pour le soin. Fermez les fenêtres, les portes et le ventilateur. Lavez et séchez la surface de travail puis rassemblez le matériel nécessaire pour le soin et la stratégie de distraction.
  • Préparez votre enfant : Obtenez de l’aide au besoin. Assurez-vous que votre enfant est bien positionné et débutez les stratégies de distraction.
  • Préparez-vous : Choisissez un moment où vous êtes bien disposé pour faire le soin. Révisez la méthode et mettez un masque au besoin. Lavez-vous les mains.

Maintenant que vous êtes prêt à débuter le soin, profitez de l’occasion pour féliciter votre enfant et encouragez-le pour la suite de la procédure.

Étape 3: Procédure

Voir texte complet ici 

Résumé :

Trois notions importantes à considérer :

  • Sécurité : Suivez bien les étapes qui vous ont été enseignées pour procéder au soin.
  • Flexibilité : Soyez prêt en tout temps à vous réajuster au besoin, en repositionnant votre enfant ou en l’immobilisant, en changeant de stratégie de distraction et en étant à l’écoute de ses pleurs ou de toutes autres réactions émotives.
  • Collaboration : Rassurez votre enfant en restant en contact avec lui verbalement et non-verbalement. Reconnaissez ses émotions, soyez patient et sachez reconnaître ses forces. Aidez-le à élargir la perception de ses sensations.

Étape 4: Préparer le médicament

  • Vérifiez sur l’étiquette de la cartouche de médicament que :
    • le nom de votre enfant apparaisse,
    • la date du médicament ne soit pas expirée,
    • le nom du médicament et la dose soient les mêmes que ceux prescrits pour votre enfant.
  • Assurez-vous que la cartouche de médicament ne soit pas vide et qu’elle soit bien en place dans l’inhalateur-doseur.
  • Vérifiez si la chambre d’espacement est propre et sèche.
  • Retirez le capuchon en plastique de l’inhalateur-doseur pour découvrir l’embout.
Pourquoi ?

Cette étape assure l’administration sécuritaire du médicament.

Étape 5: Positionner votre enfant

  • Installez votre enfant en position assise.
  • Si la position n’est pas possible, installez votre enfant :
    • dans une des positions discutées avec votre équipe de soins,
    • vous permettant de bien accéder à sa trachéostomie,
    • selon son confort, son âge et sa capacité à collaborer.
Pourquoi ?

La position assise favorise le dépôt du médicament dans les poumons.

Étape 6: Préparer le système d’administration

  • Agitez énergiquement l’inhalateur-doseur pendant 10 secondes.
  • Si l’inhalateur-doseur est utilisé pour la 1ère fois, vaporisez 2 à 4 fois bouffées de fines particules dans l’air pour amorcer la cartouche, selon les indications de votre équipe de soins.
  • Placez verticalement l’inhalateur-doseur dans l’adaptateur situé dans la partie ouverte de la chambre d’espacement. L’inhalateur-doseur doit s’ajuster fermement dans l’ouverture.
Pourquoi ?

Cette étape est un préalable à l’administration du médicament.

L’agitation de l’inhalateur-doseur doit se faire juste avant l’administration du médicament.

Étape 7: Brancher la chambre d'espacement au connecteur de la canule trachéale

  • Retirez le capuchon sur l’autre extrémité (embout trachéal) de la chambre d’espacement, si présent.
  • En stabilisant la canule de trachéotomie par les ailettes, branchez cette autre extrémité sur le connecteur de la canule.
  • Assurez-vous que votre enfant reste calme en le réconfortant et en tenant doucement sa tête.
  • Évitez autant que possible de faire bouger la canule durant la procédure.
Pourquoi ?

Cette étape assure l’administration sécuritaire du médicament.

Étape 8: Vaporiser le médicament dans la chambre d’espacement

Déclenchez l’inhalateur-doseur en appuyant une fois fermement sur la cartouche de médicament (sur le dessus de l’inhalateur-doseur).

Pourquoi ?

Cette étape permet de vaporiser une dose dans la chambre d’espacement.

Étape 9: Favoriser le déplacement du médicament jusqu’aux poumons

  • Si votre enfant peut collaborer, encouragez-le à prendre de grandes respirations régulières, lentes et profondes.
  • Comptez, en moyenne, 5 à 6 respirations (inspirations/expirations) par la trachéostomie.
  • Si la chambre d’espacement est munie d’un indicateur de débit respiratoire, assurez-vous qu’elle n’émet pas de sifflement. Si c’est le cas, demandez à votre enfant d’inspirer plus lentement.
Pourquoi ?

Cette étape favorise la dispersion du médicament jusqu’aux poumons.

La chambre d’espacement avec indicateur de débit émet un sifflement, si votre enfant inspire trop vite; il n’inspirera pas le médicament convenablement.

Étape 10: Répéter selon le nombre de doses prescrites

  • Attendez une minute entre chaque dose.
  • Agitez énergiquement l’inhalateur-doseur pendant 10 secondes avant d’administrer une nouvelle dose.
  • Si plusieurs doses doivent être données, retirer la chambre d’espacement du connecteur de la canule trachéale entre les doses tout en stabilisant la canule par les ailettes.
  • Rebranchez la chambre d’espacement au connecteur de la canule pour poursuivre le traitement.
Pourquoi ?

Cette étape permet à votre enfant de recevoir la bonne quantité de médicament.

Étape 11: Retirer et entreposer le matériel

  • À la fin du traitement, enlevez la chambre d’espacement du connecteur de la canule, en stabilisant la canule de trachéotomie par les ailettes.
  • Évitez autant que possible de faire bouger la canule durant le retrait.
  • Enlevez l’inhalateur-doseur de la chambre d’espacement.
  • Remettez le capuchon protecteur en place sur l’inhalateur-doseur et sur la chambre d’espacement, si présent.
  • Rangez l’inhalateur-doseur avec la cartouche de médicament et la chambre d’espacement dans le sac prévu à cet effet jusqu’à la prochaine utilisation.
Pourquoi ?

Cette étape est nécessaire pour garder l’équipement fonctionnel et prévenir la contamination.

Étape 12: Récupération

Voir texte complet ici 

Résumé :

Le soin est terminé. Lavez-vous à nouveau les mains.

Il est important de reconnaître les difficultés vécues pendant le soin mais aussi de terminer sur une bonne note. Aidez votre enfant à se sentir compétent en soulignant sa contribution et rappelez-lui qu’il fait partie de l’équipe.

  • Écoutez-le lorsqu’il vous parle de ce qu’il a trouvé difficile ou inconfortable pendant la procédure.
  • Réconfortezle s’il a de la douleur ou ressent de vives émotions. Remerciez-le d’avoir fait de son mieux. Soulignez ses efforts.
  • Guidez-le à reconnaître ses forces ayant aidé au succès de la procédure.
  • Discutez de ce qui devrait être fait de la même façon ou différemment la prochaine fois.
  • Tenez vos promesses si vous avez promis une récompense.
  • Récompensez-vous aussi.

https://soinscomplexesadomicilepourenfants.com/soutien-respiratoire/soins-de-tracheostomie/administration-de-medicaments-par-tracheostomie-2/

Fiabilité et stipulation d’exonération :Les connaissances médicales et techniques étant en constante évolution, cette information vous est fournie dans un but éducatif seulement. L’information disponible sur le présent site est présentée « telle quelle » sans garantie d’aucune sorte, qu’elle soit exprimée ou implicite. Elle ne doit en aucun moment se substituer à un avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié.

Une collaboration d’experts cliniques en pédiatrie de partout au Québec se sont assurés que le contenu de ce site soit précis, complet et qu’il reflète les meilleures pratiques s’appuyant sur les données probantes disponibles. Les collaborateurs « Soins complexes à domicile pour enfants » ne peuvent assumer et n’assumeront aucune responsabilité pour l’utilisation du contenu de ce document ni pour l’information présente dans les sites web cités en référence. Ces sites web vous sont fournis à titre informatif et n’évoquent pas l’endossement d’une collaboration avec des compagnies ou des produits particuliers. Veuillez consulter en tout temps le médecin de votre enfant et/ou un professionnel de la santé qualifié pour connaître les recommandations spécifiques aux besoins de santé de votre enfant.

Tous droits réservés : Aucune partie de ce document ne peut être reproduite ou transmise quelle qu’en soit la forme, électronique, mécanique, par photocopie ou par n’importe quelle modalité de stockage informationnel ou moyen de système de récupération, sans permission écrite et signée de l’auteur (à l’exception de brèves citations utilisées dans des revues ou des groupes de discussion, avec mention de l’auteur et de la source).

Copyright © 2018 Soins Complexes. Tous droits réservés/All rights reserved.