Soins complexes à domicile pour enfants
https://soinscomplexesadomicilepourenfants.com

Stomies digestives

Qu'est-ce que c'est?

          

Qu’est-ce qui arrive avec la portion restante de l’intestin?

Lors de la chirurgie, la portion restante de l’intestin et l’anus peut avoir été enlevée ou non. Si elle a été gardée, elle a pu être :

          

Si la partie restante de l’intestin et de l’anus est encore présente, elle produit du mucus. Comment ça fonctionne?

          

          

 



FAQ – Stomies d’élimination

Quand consulter votre équipe de soins

 

Appareillage 

Peau autour de la stomie

Stomie 

Selles 

État général

N’hésitez pas à contacter votre stomothérapeute ou votre équipe de soins pour toute question relative à l’état de santé de votre enfant.

MISE EN GARDE : L’information ci-bas se veut un guide pour les parents et les proches aidants en présence de certains problèmes liés aux soins. Elle ne remplace pas les indications fournies par votre équipe de soins.

Discutez avec votre équipe de soins des besoins spécifiques de votre enfant, incluant QUI contacter et QUAND le faire lorsqu’un problème survient.

Décollement de la barrière cutanée

Détachement du sac

Saignement de la stomie

Entrée ou sortie (prolapsus) de la stomie de plus de 0.5 cm que sa position habituelle

Constipation

Peau autour de la stomie irritée : rouge, enflée, démange, brûle, présence de petits boutons, de petites blessures ou de saignements

Selles liquides

Odeurs dérangeantes

 

N’hésitez pas à vous référer à votre stomothérapeute ou à votre équipe de soins pour toute question ou conseil spécifique relatif à la condition de votre enfant.



Conseils de tous les jours

Habillement

  • Couvrez le sac collecteur avec les vêtements ou la couche. Pour bien stabiliser le sac et diminuer les fuites, choisissez de préférence des vêtements d’un seul morceau.
  • Les vêtements ne doivent pas empêcher le sac collecteur de se remplir correctement ni frotter sur la stomie (ex : ceinture de pantalons).
  • Si votre enfant a tendance à toucher à son appareillage, il existe différents accessoires dont vous pouvez discuter avec votre stomothérapeute ou votre équipe de soins.

Hygiène et baignade

  • Votre enfant peut prendre un bain ou une douche avec ou sans son appareillage de stomie.
  • Tous les appareillages sont imperméables. Si votre enfant le garde en place, séchez-le bien par la suite avec une serviette ou un séchoir à cheveux à moyenne ou basse température.
  • La peau à l’intérieur de la stomie est fragile; il est normal qu’elle saigne légèrement (quelques gouttes) lorsqu’on y touche.
  • Lavez la peau autour de la stomie avec de l’eau tiède.
  • N’utilisez pas de produits savonneux ou huileux; ils peuvent laisser des résidus sur la peau et empêcher que la barrière cutanée colle bien à la peau lors de la réinstallation de l’appareil collecteur après l’hygiène.
  • N’utilisez pas non plus de produits parfumés ou contenant des additifs; ils peuvent endommager la peau autour de la stomie.
  • N’utilisez pas de serviettes humides pour bébés, ni d’huile, de poudre, d’onguent ou de lotion sur la peau entourant la stomie.
  • Si vous souhaitez malgré tout utiliser un produit, un savon doux non parfumé (ex : « Dove ») et un nettoyant tel que « Spectro® » ou « Cetaphil® » sont de bons choix.
  • Rincez et asséchez bien la peau avec une serviette par la suite.
  • Votre enfant peut aller à la piscine avec son appareillage de stomie. Séchez-le bien après la baignade.

Sommeil

  • Votre enfant peut s’allonger sur le ventre avec sa stomie. Une stomie en santé n’est pas douloureuse.
  • Vider le sac collecteur avant la sieste ou le coucher; il y a moins de risque de fuites.
  • Si votre bébé a moins d’un an, installez-le sur le dos.

Nutrition et hydratation

  • Certains enfants ayant une stomie digestive ont aussi d’autres problèmes de santé limitant le choix des aliments qu’ils peuvent manger (ex : maladie inflammatoire de l’intestin). Vérifiez avec votre équipe de soins quels aliments sont permis.
  • Lorsque vous donnez de nouveaux aliments à votre enfant, introduisez-les un à la fois pour vérifier comment il les tolère.
  • Votre enfant peut manger n’importe quel aliment à condition que les nouveaux soient donnés un à la fois.
  • Certains aliments peuvent causer des odeurs et des gaz. Vous pouvez choisir d’en offrir à votre enfant de temps en temps seulement.
  • Si votre enfant a une iléostomie, il est recommandé qu’il prenne plutôt 5 à 6 petits repas par jour.
  • La création d’une stomie peut modifier la quantité d’eau retenu ou éliminé par les selles. Vous apprendrez à reconnaître le nombre et la solidité des selles qui sont normales pour votre enfant.
  • Votre enfant doit boire suffisamment, surtout s’il a une iléostomie. Augmentez la quantité d’eau qu’il prend lorsqu’il fait de la fièvre, qu’il augmente ses activités et lorsqu’il fait chaud à l’extérieur.
  • Vérifiez s’il est déshydraté

Activités

  • Les activités de votre enfant ne devraient pas être limitées par sa stomie.
  • Par mesures de sécurité, consultez votre équipe de soins avant qu’il ne débute une nouvelle activité ou un sport de contact.
  • Il est possible de confectionner une protection sur mesure pour la stomie de votre enfant si cela est nécessaire.

Transport et voyage

  • En voiture, assurez- vous que la ceinture de sécurité n’empêche pas le bon fonctionnement de la stomie. Au besoin, mettez une serviette roulée entre la ceinture et le ventre de votre enfant.
  • En avion, videz le sac plus souvent. Les changements de pression d’air peuvent influencer la façon dont la stomie fonctionne. Gardez le matériel de stomie avec vous en cabine dans votre bagage à main.
  • En voyage, prévoyez d’apporter au moins le double de la quantité de matériel que vous utilisez habituellement, incluant des vêtements de rechange en quantité supplémentaire et des sacs de plastique pour les vêtements sales.
  • Vérifiez l’emplacement de vos distributeurs réguliers dans la région visitée. Cette information vous sera utile pour l’achat de matériel en cas d’urgence.

Autres

Tout-petits (0-1 an)

  • Durant leur douze premiers mois de vie, la plupart des bébés grandissent beaucoup. La mesure de la stomie doit donc être reprise plus souvent. Il est normal d’avoir à essayer plusieurs sortes d’appareil collecteur pour trouver celui qui convient le mieux au corps de votre enfant.
  • À cet âge, les tout-petits explorent leur corps et leur environnement. Occupez leurs mains avec un jouet pendant que vous manipulez le sac collecteur.

Trottineurs (1-3 ans)

  • Ces enfants sont curieux, rapides et aiment bouger. Ils restent difficilement immobiles. Préparez tout le matériel à l’avance, en l’ayant proche de vous; cela permettra de vider ou de changer le sac rapidement.
  • C’est à cet âge qu’il est particulièrement pertinent d’avoir l’aide d’une autre personne pour effectuer le soin.
  • Expliquez simplement à votre enfant les étapes de la procédure et comment il peut vous aider (ex : tenir le matériel, vous le passer au moment où vous le demanderez).

Pré-scolaire (3-5 ans)

  • Ces enfants sont curieux et cherchent à être de plus en plus indépendants. Ils peuvent participer à des tâches simples, comme laver la peau ou décoller la barrière cutanée.
  • Comme ils ne peuvent pas se concentrer longtemps, donnez-leur de courtes explications.

Scolaire (6-12 ans)

  • À cet âge, votre jeune peut désirer faire le changement de l’appareillage ou vider le sac par lui-même. Encouragez-le à le faire, tout en le soutenant.
  • Vous devrez quand même regarder directement la stomie au moins une fois par semaine pour vous assurer qu’il n’y a pas de problème.

Adolescents (13-17 ans)

  • Les changements hormonaux peuvent faire varier les besoins en eau du corps de votre adolescent. Soyez attentif à sa sensation de soif. Rappelez-lui de boire beaucoup lorsqu’il fait des sports intenses et quand il fait chaud pour éviter qu’il se déshydrate.
  • Les adolescents s’inquiètent beaucoup de leur apparence et sont souvent pudiques. Vous devez en tenir compte lors des soins de votre jeune.
  • N’hésitez pas à parler avec lui d’intimité et de relations amoureuses. Un autre adolescent ayant eu lui aussi une stomie digestive peut lui être d’un grand support sur ces questions.
  • Vérifiez si votre adolescent sait quoi faire si son appareillage coule.
  • Encouragez-le à joindre des groupes d’entraide. Visionnez avec lui sur YouTube des témoignages d’adolescents qui ont une stomie.


Méthodes de soins


Méthodes de soins : Vidange du sac de l’appareil collecteur

Indications

Fréquence

Matériel requis


Étape 1: Anticipation

Voir texte complet ici

Résumé :

Votre enfant et vous formez une équipe; impliquez-le le plus tôt possible dans ses soins.

Prendre le temps d’établir une bonne relation de confiance avec votre enfant aide généralement à éviter des réactions indésirables, comme le fait d’être irritable, anxieux ou chercher à éviter/retarder la procédure.

Les trucs suivants aident à créer une ambiance agréable pour débuter le soin, autant pour lui que pour vous.

  • Créez le bon moment : intégrez le soin dans une routine.
  • Annoncez le soin et parlez-en ensemble
  • Formez une équipe avec votre enfant : Favorisez l’autonomie de votre enfant par des choix réalistes de gestes qu’il peut poser pour vous aider, Demeurez à son écoute. Gérez sa douleur et son anxiété par des stratégies de distraction et de positionnement.

Étape 2: Préparation

Voir texte complet ici

Résumé :

  • Préparez l’environnement : Identifiez un endroit pour le soin. Fermez les fenêtres, les portes et le ventilateur. Lavez et séchez la surface de travail puis rassemblez le matériel nécessaire pour le soin et la stratégie de distraction.
  • Préparez votre enfant : Obtenez de l’aide au besoin. Assurez-vous que votre enfant est bien positionné et débutez les stratégies de distraction.
  • Préparez-vous : Choisissez un moment où vous êtes bien disposé pour faire le soin. Révisez la méthode et mettez un masque au besoin. Lavez-vous les mains.

Maintenant que vous êtes prêt à débuter le soin, profitez de l’occasion pour féliciter votre enfant et encouragez-le pour la suite de la procédure.

Étape 3: Procédure

Voir texte complet ici 

Résumé :

Trois notions importantes à considérer :

  • Sécurité : Suivez bien les étapes qui vous ont été enseignées pour procéder au soin.
  • Flexibilité : Soyez prêt en tout temps à vous réajuster au besoin, en repositionnant votre enfant ou en l’immobilisant, en changeant de stratégie de distraction et en étant à l’écoute de ses pleurs ou de toutes autres réactions émotives.
  • Collaboration : Rassurez votre enfant en restant en contact avec lui verbalement et non-verbalement. Reconnaissez ses émotions, soyez patient et sachez reconnaître ses forces. Aidez-le à élargir la perception de ses sensations.

Étape 4: Positionner votre enfant

  • Installez votre enfant dans une des positions discutées avec votre stomothérapeute, ou votre équipe de soins selon son confort, son âge et sa capacité à collaborer.
  • Dès qu’il en est capable, installez-le sur le siège de toilette.
  • Si votre enfant est plus vieux, il pourra préférer se mettre assis ou debout en face ou sur le côté de la toilette.
Pourquoi ?

Cette étape facilite le travail.

Étape 5: Ouvrir le sac

  • Orientez le sac vers la toilette (ou le récipient).
  • Déposez du papier de toilette à la surface de l’eau de la toilette.
  • Si votre enfant est couché, placez une serviette ou une autre protection entre celui-ci et le sac.
  • Tenez le sac, l’ouverture vers le haut.
  • Pour un sac avec fermeture intégrée :
    • ouvrez le sac en déroulant la fermeture;
    • faites une pression avec le pouce et l’index de chaque côté de la partie rigide du bout du sac pour l’ouvrir.

  • Pour un sac avec fermoir :
    • ouvrez le sac en retirant le fermoir;
    • gardez ce fermoir à proximité;
    • repliez sur eux-mêmes les rebords de l’embout du sac d’environ 2-3 cm.

Pourquoi ?

Cette étape permet d’éviter les éclaboussures, de maintenir le matériel propre et facilite les étapes suivantes.

 

Étape 6: Vider le sac

  • Dirigez le bout du sac vers le bas et laissez le contenu s’écouler dans la toilette ou dans le récipient.
  • Aidez à vider le sac en faisant bouger les selles vers l’extérieur avec vos doigts par-dessus le sac.

Étape 7: Nettoyer l’embout du sac

  • Essuyez l’embout du sac avec du papier de toilette.
  • Nettoyez l’intérieur aussi loin que possible avec du papier de toilette ou une débarbouillette humide.
  • Les fabricants ne recommandent pas d’utiliser du savon pour nettoyer l’intérieur du sac. Le savon peut diminuer la capacité du sac à contrôler les odeurs.
Pourquoi ?

Cette étape aide à diminuer les odeurs et facilite la fermeture du sac.

Étape 8: Vider l’air du sac

Avant de refermer le sac, tâtez-le bien avec les doigts pour faire sortir le plus d’air possible.

Pourquoi ?

Cette étape aide à diminuer les odeurs et les écoulements en dehors du sac.

Elle permet aussi que le sac se ferme plus facilement et s’ajuste mieux en-dessous des vêtements.

Étape 9: Refermer le sac

  • Dépliez le rebord du sac puis.
  • Pour un sac avec fermeture intégrée :
    • roulez ou repliez le bout du sac selon les indications du fabricant;
    • pressez fermement sur la fermeture pour que son joint soit étanche.
  • Pour un sac avec fermoir :
    • remettez le fermoir en place à environ 3 cm de son bout;
    • ne pliez le sac qu’une seule fois.
  • Tirez doucement sur le bas du sac pour voir s’il est attaché solidement.
Pourquoi ?

Cette étape empêche que les selles coulent en dehors du sac.

Étape 10: Vérifier l’étanchéité de la barrière cutanée

  • Observez la barrière cutanée du sac. Elle doit bien coller à la peau du ventre sur toute sa surface.
  • Changez l’appareil collecteur si vous remarquez :
    • que la barrière cutanée est décollée,
    • des écoulements autour de la barrière cutanée ou provenant du sac collecteur,
    • que la peau est irritée autour de la stomie,
    • que votre enfant dit que ça fait mal ou que ça brûle autour de la stomie.

Pourquoi ?

Cette étape permet de voir rapidement s’il y a un écoulement autour de la stomie et de prévenir que la peau autour de la stomie devienne irritée.

Étape 11: Récupération

Voir texte complet ici 

Résumé :

Le soin est terminé. Lavez-vous à nouveau les mains.

Il est important de reconnaître les difficultés vécues pendant le soin mais aussi de terminer sur une bonne note. Aidez votre enfant à se sentir compétent en soulignant sa contribution et rappelez-lui qu’il fait partie de l’équipe.

  • Écoutez-le lorsqu’il vous parle de ce qu’il a trouvé difficile ou inconfortable pendant la procédure.
  • Réconfortezle s’il a de la douleur ou ressent de vives émotions. Remerciez-le d’avoir fait de son mieux. Soulignez ses efforts.
  • Guidez-le à reconnaître ses forces ayant aidé au succès de la procédure.
  • Discutez de ce qui devrait être fait de la même façon ou différemment la prochaine fois.
  • Tenez vos promesses si vous avez promis une récompense.
  • Récompensez-vous aussi.
.Réviseur : Ross .Version : 1.0

Méthodes de soins : Changement de l’appareil collecteur

Indications

Fréquence

Dans ces situations, contactez rapidement votre équipe de soins pour des recommandations spécifiques à la condition de votre enfant.

Matériel requis

          

Au besoin :


Étape 1: Anticipation

Voir texte complet ici

Résumé :

Votre enfant et vous formez une équipe; impliquez-le le plus tôt possible dans ses soins.

Prendre le temps d’établir une bonne relation de confiance avec votre enfant aide généralement à éviter des réactions indésirables, comme le fait d’être irritable, anxieux ou chercher à éviter/retarder la procédure.

Les trucs suivants aident à créer une ambiance agréable pour débuter le soin, autant pour lui que pour vous.

  • Créez le bon moment : intégrez le soin dans une routine.
  • Annoncez le soin et parlez-en ensemble
  • Formez une équipe avec votre enfant : Favorisez l’autonomie de votre enfant par des choix réalistes de gestes qu’il peut poser pour vous aider, Demeurez à son écoute. Gérez sa douleur et son anxiété par des stratégies de distraction et de positionnement.

Étape 2: Préparation

Voir texte complet ici

Résumé :

  • Préparez l’environnement : Identifiez un endroit pour le soin. Fermez les fenêtres, les portes et le ventilateur. Lavez et séchez la surface de travail puis rassemblez le matériel nécessaire pour le soin et la stratégie de distraction.
  • Préparez votre enfant : Obtenez de l’aide au besoin. Assurez-vous que votre enfant est bien positionné et débutez les stratégies de distraction.
  • Préparez-vous : Choisissez un moment où vous êtes bien disposé pour faire le soin. Révisez la méthode et mettez un masque au besoin. Lavez-vous les mains.

Maintenant que vous êtes prêt à débuter le soin, profitez de l’occasion pour féliciter votre enfant et encouragez-le pour la suite de la procédure.

Étape 3: Procédure

Voir texte complet ici 

Résumé :

Trois notions importantes à considérer :

  • Sécurité : Suivez bien les étapes qui vous ont été enseignées pour procéder au soin.
  • Flexibilité : Soyez prêt en tout temps à vous réajuster au besoin, en repositionnant votre enfant ou en l’immobilisant, en changeant de stratégie de distraction et en étant à l’écoute de ses pleurs ou de toutes autres réactions émotives.
  • Collaboration : Rassurez votre enfant en restant en contact avec lui verbalement et non-verbalement. Reconnaissez ses émotions, soyez patient et sachez reconnaître ses forces. Aidez-le à élargir la perception de ses sensations.

Étape 4: Positionner votre enfant

Installez votre enfant dans une des positions discutées avec votre stomothérapeute ou votre équipe de soins selon son confort, son âge et sa capacité à collaborer.

Pourquoi ?

Cette étape facilite le travail.

Étape 5: Vider le sac

Pourquoi ?

Cette étape est plus facile à faire quand le sac est vide.

Étape 6: Enlever l’appareil collecteur

  • Avec une main, tirez légèrement la peau du ventre au-dessus de la stomie vers le haut.
  • Avec l’autre main, décollez la barrière cutanée de haut en bas.
  • S’il y a un fermoir réutilisable, enlevez-le et gardez- le à votre portée.
  • Jetez l’appareil utilisé dans la poubelle ou le sac à déchets.

Pourquoi ?

Cette étape évite d’étirer inutilement la peau et diminue la possibilité de la blesser.

Étape 7: Nettoyer la stomie et la peau autour de la stomie

Cette étape peut se faire dans la douche ou le bain.

  • Rincez avec de l’eau puis séchez-bien la peau en la tapotant avec une serviette.
  • Vérifiez si la peau autour de la stomie est bien propre et complètement sèche avant de passer à la prochaine étape.
Pourquoi ?

Cette étape permet de garder la peau autour de la stomie en santé et à la barrière cutanée de bien y coller.

Les restes de selles, d’huile ou de savon peuvent l’empêcher et causer des irritations à la peau.

Étape 8: Observer la stomie et l’état de la peau autour de la stomie

  • Examinez la stomie et l’état de la peau autour de la stomie. Celle-ci devrait être en même condition que celle de la peau du ventre de votre enfant.
  • Il est normal de voir la trace laissée par l’ancienne barrière cutanée sur la peau autour de la stomie ou, à l’occasion, quelques gouttes de sang sur la stomie.
  • Mais si la peau est rouge, enflée et que votre enfant dit que ça pique, il est possible qu’elle soit irritée.
  • Si la stomie ou la peau autour a changé d’apparence, consultez votre stomothérapeute ou votre équipe de soins.
Pourquoi ?

Cette étape permet de réagir vite si des problèmes surgissent et de prévenir les complications.

Étape 9: Mettre une protection absorbante temporaire sur la stomie

  • Placez du papier de toilette sur la stomie pour recevoir les selles qui pourraient sortir pendant la procédure.
  • Gardez cette protection jusqu’au moment d’installer le nouvel appareillage.
Pourquoi ?

Cette étape garde la stomie propre et sèche en préparation pour la suite de la procédure.

Étape 10: Découper l’ouverture de la barrière cutanée, au besoin

  • La barrière cutanée doit s’ajuster tout près de la stomie mais sans y toucher.
  • Certains modèles de barrière cutanée ont une ouverture déjà découpée qui s’ajuste directement autour de la stomie. Si c’est le modèle utilisé pour votre enfant, passez à l’étape 12.
  • Si la barrière cutanée doit être découpée, tracez au stylo à l’endos les dimensions de la stomie mesurées  à l’aide du guide de mesure.

  • À l’aide de petits ciseaux fins, découpez la barrière cutanée en ajoutant 3 mm à la mesure de la stomie. Par exemple, si la stomie mesure 22 mm, découpez la barrière à 25 mm.
Pourquoi ?

L’ajustement de la barrière cutanée permet à la peau autour de la stomie d’être protégée.

Découper la barrière cutanée un peu plus large que la grosseur de la stomie permet qu’elle puisse gonfler légèrement pour mieux laisser passer les selles plus dures.

Étape 11: Égaliser la découpe de la barrière cutanée

Passez un doigt autour de la partie où la barrière cutanée a été découpée pour la mettre à niveau sans l’agrandir.

Pourquoi ?

Cette étape permet d’éviter qu’un bout de collerette mal découpé blesse  la stomie ou la peau autour de la stomie.

Étape 12: Réchauffer la barrière cutanée

  • Mettez la barrière cutanée encore enveloppée en contact avec votre corps ou celui de votre enfant.
  • Utilisez vos mains, une autre surface de peau ou toute autre source de chaleur douce à la température du corps pour quelques minutes.
Pourquoi ?

Cette étape permet à la barrière cutanée de mieux coller au ventre car sa partie collante fonctionne avec la chaleur du corps.

Étape 13: Choisir l’orientation du sac (appareillage 1 pièce)

Si votre enfant porte un appareillage 2 pièces, passez à l’étape suivante.

Selon la position la plus fréquente de votre enfant, placez le sac comme proposé :

  • s’il reste principalement couché (ex : nouveau-né) : mettez le sac perpendiculaire à la cuisse (dirigé vers le côté).
  • s’il se tient assis ou marche debout la plupart du temps : mettez le sac parallèle à la cuisse (dirigé vers le bas).

Pourquoi ?

Cette étape permet au sac de se remplir plus facilement et à l’appareil collecteur d’être plus stable.

Étape 14: Enlever la pellicule de plastique ou le papier protecteur d’adhésif de la barrière cutanée

Pourquoi ?

Cette étape permet la suite de la procédure.

Étape 15: Protéger la peau autour de la stomie

  • Vérifiez en premier si l’ouverture de la barrière cutanée est bien taillée et ajustée correctement.
  • Selon la méthode recommandée par votre stomothérapeute ou votre équipe de soins, appliquez la pâte à stomie de l’une ou l’autre de ces façons :
    • une couche autour de la découpe de l’envers de la barrière cutanée ou
    • directement autour de la stomie.
  • Pour un meilleur contrôle de la quantité de pâte à appliquer autour de la stomie :
    • prenez une seringue de 10 cc sans aiguille,
    • enlevez son piston,
    • faites pénétrer la pâte par ce bout jusqu’à la quantité désirée,
    • remettez le piston,
    • appliquez par la suite la quantité de pâte nécessaire autour de la stomie en poussant délicatement sur le piston de la seringue.

  • Selon les recommandations de votre stomothérapeute ou de votre équipe de soins, de la poudre de stomie peut être appliquée si la peau autour est irritée et qu’il y a de l’écoulement.
  • Pour une iléostomie : Mettez toujours de la pâte pour empêcher les selles liquides d’aller sous la surface cutanée.
  • Pour une colostomie : Mettez de la pâte jusqu’à ce que votre enfant marche et soit moins souvent couché sur le dos (vers 2 ans).
Pourquoi ?

La hauteur de la stomie et des inégalités à la surface de la peau autour de la stomie peuvent empêcher la barrière cutanée de bien coller.

Cette étape protège la peau en créant un joint étanche entre la stomie et le bord de la surface cutanée si elle touche aux selles.

Étape 16: Placer la barrière cutanée autour de la stomie

  • Enlevez le papier de toilette déposé sur la stomie pour la protéger.
  • Ajustez ensuite le positionnement de la barrière cutanée avant d’enlever la pellicule protectrice sous sa bordure adhésive :
    • tenez la barrière cutanée par les côtés,
    • centrez-la autour de la stomie,
    • s’il s’agit d’un appareillage 2 pièces, vérifiez comment vous voulez orienter le sac avant de poursuivre, perpendiculaire à la cuisse (dirigé vers le côté) s’il reste principalement couché (ex : nouveau-né) ou parallèle à la cuisse (dirigé vers le bas) s’il se tient assis ou marche debout,
    • déposez la barrière sur la peau.
  • Enlevez ensuite la pellicule protectrice sous la bordure adhésive de la barrière cutanée.
  • Faites des cercles sur la barrière cutanée autour de la stomie avec un doigt puis avec la main pour la faire coller.
  • Pesez doucement sur la peau autour de la stomie pendant 1 à 2 minutes jusqu’à ce que la barrière cutanée colle complètement.
Pourquoi ?

Cette étape permet d’éviter les plis sur la peau autour de la stomie et d’assurer que la barrière cutanée colle bien.

Elle diminue les risques que l’appareil se décolle et laisse passer les selles en dehors du sac.

Étape 17: Fixer le sac (appareillage 2 pièces)

Si votre enfant porte un appareillage 1 pièce, passez à la prochaine étape.

  • Fixez la partie du sac qui s’adapte au cerceau de la collerette de la barrière cutanée.
  • Appuyez d’abord sur un point puis passez les doigts de chaque côté pour bien fermer l’espace entre le sac et la collerette.
  • Il est important que vos doigts s’appuient en-dessous ou au autour du cerceau de la collerette.
Pourquoi ?

Cette étape est importante pour empêcher les fuites de l’appareil collecteur.

Étape 18: Vider l’air du sac

Avant de refermer le sac, tâtez-le bien avec les doigts pour faire sortir le plus d’air possible.

Pourquoi ?

Cette étape aide à diminuer les odeurs et éviter les écoulements.

Étape 19: Fermer le sac

Sac avec fermeture intégrée :

  • Roulez ou repliez le bout du sac selon les indications du fabricant.
  • Pressez bien sur la fermeture pour que son joint empêche les fuites.

Sac avec fermoir :

  • Remettez le fermoir en place à environ 3 cm du bout du sac.
  • Pliez le sac une seule fois.
  • Tirez doucement sur le bas du sac pour voir s’il est attaché solidement.
Pourquoi ?

Cette étape empêche les selles de couler hors du sac.

Étape 20: Vérifier l’étanchéité de la barrière cutanée

  • Observez la barrière cutanée du sac. Elle doit bien coller à la peau du ventre sur toute sa surface.
  • Au besoin, collez du ruban adhésif pour pansement tout autour de la surface adhésive de la barrière cutanée.
Pourquoi ?

Cette étape permet de voir rapidement s’il y a écoulement autour de la stomie et d’éviter que  la peau autour devienne irritée.

Étape 21: Récupération

Voir texte complet ici 

Résumé :

Le soin est terminé. Lavez-vous à nouveau les mains.

Il est important de reconnaître les difficultés vécues pendant le soin mais aussi de terminer sur une bonne note. Aidez votre enfant à se sentir compétent en soulignant sa contribution et rappelez-lui qu’il fait partie de l’équipe.

  • Écoutez-le lorsqu’il vous parle de ce qu’il a trouvé difficile ou inconfortable pendant la procédure.
  • Réconfortezle s’il a de la douleur ou ressent de vives émotions. Remerciez-le d’avoir fait de son mieux. Soulignez ses efforts.
  • Guidez-le à reconnaître ses forces ayant aidé au succès de la procédure.
  • Discutez de ce qui devrait être fait de la même façon ou différemment la prochaine fois.
  • Tenez vos promesses si vous avez promis une récompense.
  • Récompensez-vous aussi.
.Réviseur : Ross .Version : 1.0

https://soinscomplexesadomicilepourenfants.com/stomies-digestives/

Fiabilité et stipulation d’exonération :Les connaissances médicales et techniques étant en constante évolution, cette information vous est fournie dans un but éducatif seulement. L’information disponible sur le présent site est présentée « telle quelle » sans garantie d’aucune sorte, qu’elle soit exprimée ou implicite. Elle ne doit en aucun moment se substituer à un avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié.

Une collaboration d’experts cliniques en pédiatrie de partout au Québec se sont assurés que le contenu de ce site soit précis, complet et qu’il reflète les meilleures pratiques s’appuyant sur les données probantes disponibles. Les collaborateurs « Soins complexes à domicile pour enfants » ne peuvent assumer et n’assumeront aucune responsabilité pour l’utilisation du contenu de ce document ni pour l’information présente dans les sites web cités en référence. Ces sites web vous sont fournis à titre informatif et n’évoquent pas l’endossement d’une collaboration avec des compagnies ou des produits particuliers. Veuillez consulter en tout temps le médecin de votre enfant et/ou un professionnel de la santé qualifié pour connaître les recommandations spécifiques aux besoins de santé de votre enfant.

Tous droits réservés : Aucune partie de ce document ne peut être reproduite ou transmise quelle qu’en soit la forme, électronique, mécanique, par photocopie ou par n’importe quelle modalité de stockage informationnel ou moyen de système de récupération, sans permission écrite et signée de l’auteur (à l’exception de brèves citations utilisées dans des revues ou des groupes de discussion, avec mention de l’auteur et de la source).

Copyright © 2018 Soins Complexes. Tous droits réservés/All rights reserved.