Soins complexes à domicile pour enfants
https://soinscomplexesadomicilepourenfants.com

Assistance inspiratoire et expiratoire

Indications

Fréquence

Matériel requis

Référez-vous à votre équipe de soins si le matériel utilisé ou la séquence des étapes enseignées est différente de ce qui est décrit dans la méthode de soins.


Étape 1 : Anticipation

Voir texte complet ici

Résumé :

Votre enfant et vous formez une équipe; impliquez-le le plus tôt possible dans ses soins.

Prendre le temps d’établir une bonne relation de confiance avec votre enfant aide généralement à éviter des réactions indésirables, comme le fait d’être irritable, anxieux ou chercher à éviter/retarder la procédure.

Les trucs suivants aident à créer une ambiance agréable pour débuter le soin, autant pour lui que pour vous.

  • Créez le bon moment : intégrez le soin dans une routine.
  • Annoncez le soin et parlez-en ensemble
  • Formez une équipe avec votre enfant : Favorisez l’autonomie de votre enfant par des choix réalistes de gestes qu’il peut poser pour vous aider, Demeurez à son écoute. Gérez sa douleur et son anxiété par des stratégies de distraction et de positionnement.

Étape 2 : Préparation

Voir texte complet ici

Résumé :

  • Préparez l’environnement : Identifiez un endroit pour le soin. Fermez les fenêtres, les portes et le ventilateur. Lavez et séchez la surface de travail puis rassemblez le matériel nécessaire pour le soin et la stratégie de distraction.
  • Préparez votre enfant : Obtenez de l’aide au besoin. Assurez-vous que votre enfant est bien positionné et débutez les stratégies de distraction.
  • Préparez-vous : Choisissez un moment où vous êtes bien disposé pour faire le soin. Révisez la méthode et mettez un masque au besoin. Lavez-vous les mains.

Maintenant que vous êtes prêt à débuter le soin, profitez de l’occasion pour féliciter votre enfant et encouragez-le pour la suite de la procédure.

Étape 3 : Procédure

Voir texte complet ici 

Résumé :

Trois notions importantes à considérer :

  • Sécurité : Suivez bien les étapes qui vous ont été enseignées pour procéder au soin.
  • Flexibilité : Soyez prêt en tout temps à vous réajuster au besoin, en repositionnant votre enfant ou en l’immobilisant, en changeant de stratégie de distraction et en étant à l’écoute de ses pleurs ou de toutes autres réactions émotives.
  • Collaboration : Rassurez votre enfant en restant en contact avec lui verbalement et non-verbalement. Reconnaissez ses émotions, soyez patient et sachez reconnaître ses forces. Aidez-le à élargir la perception de ses sensations.

Étape 4 : Préparer l'équipement

  • Installez-vous sur une table bien nettoyée.
  • Rassemblez le matériel nécessaire.
  • Assurez-vous que l’équipement est propre et bien monté : l’appareil est connecté à la tubulure, le filtre antibactérien et le filtre d’entrée d’air sont en place sur l’appareil.
  • Vérifiez l’état de l’interface.
  • Branchez l’interface (masque ou pièce buccale ou adaptateur pour canule de trachéostomie) à la tubulure de l’in-exsufflateur.
  • Vérifiez que toutes les pièces soient bien assemblées et ajustées.
Pourquoi ?

Cette étape assure le montage adéquat de l’appareillage.

Étape 5 : Positionner votre enfant

  • Installez votre enfant en position assise ou semi-assise, si possible.
  • La technique peut aussi se faire en position couchée sur le dos.
  • Assurez-vous que sa tête soit bien placée et soutenue à l’aide d’oreillers, de serviettes roulées ou d’autres dispositifs, selon ce qui a été discuté avec votre équipe de soins.
  • Si votre enfant est en fauteuil roulant, bloquez les roues.
Pourquoi ?

La position assise favorise la toux.

Étape 6 : Convenir d’un signal avec votre enfant, si possible

  • Si votre enfant est en âge de collaborer, entendez-vous avec lui avant de débuter la technique sur la façon de vous signaler qu’il est inconfortable ou qu’il veut cesser la technique pour tousser (ex : faire un clin d’œil, pencher sa tête, lever la main).
  • Respectez ce signal en tout temps pendant la technique.
Pourquoi ?

Cette étape assure la sécurité de la procédure.

Étape 7 : Mettre l’appareil en marche

  • Référez-vous au guide du fabricant pour mettre l’appareil en marche, selon le modèle de l’appareil utilisé par votre enfant.
  • Assurez-vous que les pressions réglées sur l’appareil sont conformes à la prescription médicale.
Pourquoi ?

Cette étape permet la suite de la procédure.

Étape 8 : Placer l’interface

  • Canule de trachéostomie : branchez l’adaptateur de la tubulure de l’appareil sur la trachéostomie.
  • Pièce buccale : insérez la pièce buccale dans la bouche de votre enfant et demandez-lui de garder les lèvres bien serrées autour; installez-lui un pince-nez selon les recommandations de votre équipe de soins.
  • Masque : appliquez le masque sur le visage de votre enfant et vérifiez qu’il soit bien étanche (que l’air ne passe pas).
Pourquoi ?

Cette étape permet à votre enfant d’être relié à l’équipement.

Le pince-nez empêche les fuites d’air par le nez avec lorsqu’une pièce buccale est utilisée.

Étape 9 : Effectuer le traitement

  • Demandez à votre enfant d’être détendu et de laisser entrer et sortir l’air dans ses poumons sans résister.
  • Laissez l’appareil effectuer de 3 à 5 manoeuvres (1 inspiration/1 expiration) pour compléter un cycle.
  • Selon ce qui a été convenu avec votre équipe de soins, faites en même temps au besoin des poussées abdominales, des compressions thoraciques ou thoraciques latérales en phase expiratoire seulement.
  • Vous devriez voir le thorax de votre enfant se soulever et s’abaisser.
  • Durant le traitement, demandez à votre enfant de tousser pendant l’expiration pour l’aider à dégager ses sécrétions, sauf si la fonction « oscillations » est en place.
  • Si votre enfant est très encombré, cessez le traitement, retirez l’interface et aspirez les sécrétions.
  • Effectuez le nombre de cycles nécessaires (4 à 6) pour dégager votre enfant.
  • À la fin de la séance, enlevez l’interface.
  • Faites-lui cracher les sécrétions et essuyez-les avec un papier mouchoir.
  • Attendez au moins 10 minutes avant de recommencer une séance (de 4 à 6 cycles).
Pourquoi ?

Cette étape permet à votre enfant de se débarrasser de ses sécrétions.

Étape 10 : Aspirer les sécrétions au besoin

Aspirez les sécrétions de votre enfant s’il a de la difficulté à évacuer celles qui sont dans sa bouche, son nez, dans le fond de sa gorge ou dans sa canule de trachéostomie.

Pourquoi ?

Cette étape permet à votre enfant de dégager complètement ses voies respiratoires.

Étape 11 : Nettoyer et entreposer l’équipement

  • Masque, pièce buccale ou adaptateur pour canule trachéale et pince-nez, au besoin :
    • nettoyez à l’eau savonneuse;
    • rincez à l’eau tiède;
    • laissez sécher;
    • entreposer dans un contenant propre et à l’abri de la poussière jusqu’à la prochaine utilisation.
  • Appareil in-exsufflateur et composantes :
    • nettoyez le boitier extérieur avec un linge humide et un savon doux à chaque semaine;
    • filtre antibactérien : changez le filtre à chaque mois et au besoin, si souillé.
    • reste des composantes (ex : tubulure) : nettoyez selon les recommandations du fabricant ou de votre équipe de soins.
    • entreposez l’appareil et ses composantes, selon les recommandations du fabricant ou de votre équipe de soins.
Pourquoi ?

Cette étape est nécessaire pour prévenir les infections.

Étape 12 : Récupération

Voir texte complet ici 

Résumé :

Le soin est terminé. Lavez-vous à nouveau les mains.

Il est important de reconnaître les difficultés vécues pendant le soin mais aussi de terminer sur une bonne note. Aidez votre enfant à se sentir compétent en soulignant sa contribution et rappelez-lui qu’il fait partie de l’équipe.

  • Écoutez-le lorsqu’il vous parle de ce qu’il a trouvé difficile ou inconfortable pendant la procédure.
  • Réconfortezle s’il a de la douleur ou ressent de vives émotions. Remerciez-le d’avoir fait de son mieux. Soulignez ses efforts.
  • Guidez-le à reconnaître ses forces ayant aidé au succès de la procédure.
  • Discutez de ce qui devrait être fait de la même façon ou différemment la prochaine fois.
  • Tenez vos promesses si vous avez promis une récompense.
  • Récompensez-vous aussi.
.Réviseur : Ross .Version : 1.0

https://soinscomplexesadomicilepourenfants.com/soutien-respiratoire/assistance-la-toux/assistance-inspiratoire-et-expiratoire/

Fiabilité et stipulation d’exonération :Les connaissances médicales et techniques étant en constante évolution, cette information vous est fournie dans un but éducatif seulement. L’information disponible sur le présent site est présentée « telle quelle » sans garantie d’aucune sorte, qu’elle soit exprimée ou implicite. Elle ne doit en aucun moment se substituer à un avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié.

Une collaboration d’experts cliniques en pédiatrie de partout au Québec se sont assurés que le contenu de ce site soit précis, complet et qu’il reflète les meilleures pratiques s’appuyant sur les données probantes disponibles. Les collaborateurs « Soins complexes à domicile pour enfants » ne peuvent assumer et n’assumeront aucune responsabilité pour l’utilisation du contenu de ce document ni pour l’information présente dans les sites web cités en référence. Ces sites web vous sont fournis à titre informatif et n’évoquent pas l’endossement d’une collaboration avec des compagnies ou des produits particuliers. Veuillez consulter en tout temps le médecin de votre enfant et/ou un professionnel de la santé qualifié pour connaître les recommandations spécifiques aux besoins de santé de votre enfant.

Tous droits réservés : Aucune partie de ce document ne peut être reproduite ou transmise quelle qu’en soit la forme, électronique, mécanique, par photocopie ou par n’importe quelle modalité de stockage informationnel ou moyen de système de récupération, sans permission écrite et signée de l’auteur (à l’exception de brèves citations utilisées dans des revues ou des groupes de discussion, avec mention de l’auteur et de la source).

Copyright © 2018 Soins Complexes. Tous droits réservés/All rights reserved.