Soins complexes à domicile pour enfants
https://soinscomplexesadomicilepourenfants.com

Changement de la canule trachéale simple

Indications

Fréquence

Matériel requis

Au besoin :

Gardez toujours à votre portée l’équipement nécessaire en cas d’urgence.

La méthode présentée concerne les soins pour une canule trachéale simple, non fenêtrée et sans ballonnet.

Référez-vous à votre équipe de soins pour les ajustements nécessaires à la méthode de soins si votre enfant porte une canule 2 pièces ou avec ballonnet.

Référez-vous à votre équipe de soins si le matériel utilisé ou la séquence des étapes enseignées est différente de ce qui est décrit ci-dessus.


Étape 1 : Anticipation

Voir texte complet ici

Résumé :

Votre enfant et vous formez une équipe; impliquez-le le plus tôt possible dans ses soins.

Prendre le temps d’établir une bonne relation de confiance avec votre enfant aide généralement à éviter des réactions indésirables, comme le fait d’être irritable, anxieux ou chercher à éviter/retarder la procédure.

Les trucs suivants aident à créer une ambiance agréable pour débuter le soin, autant pour lui que pour vous.

  • Créez le bon moment : intégrez le soin dans une routine.
  • Annoncez le soin et parlez-en ensemble
  • Formez une équipe avec votre enfant : Favorisez l’autonomie de votre enfant par des choix réalistes de gestes qu’il peut poser pour vous aider, Demeurez à son écoute. Gérez sa douleur et son anxiété par des stratégies de distraction et de positionnement.

Étape 2 : Préparation

Voir texte complet ici

Résumé :

  • Préparez l’environnement : Identifiez un endroit pour le soin. Fermez les fenêtres, les portes et le ventilateur. Lavez et séchez la surface de travail puis rassemblez le matériel nécessaire pour le soin et la stratégie de distraction.
  • Préparez votre enfant : Obtenez de l’aide au besoin. Assurez-vous que votre enfant est bien positionné et débutez les stratégies de distraction.
  • Préparez-vous : Choisissez un moment où vous êtes bien disposé pour faire le soin. Révisez la méthode et mettez un masque au besoin. Lavez-vous les mains.

Maintenant que vous êtes prêt à débuter le soin, profitez de l’occasion pour féliciter votre enfant et encouragez-le pour la suite de la procédure.

Étape 3 : Procédure

Voir texte complet ici 

Résumé :

Trois notions importantes à considérer :

  • Sécurité : Suivez bien les étapes qui vous ont été enseignées pour procéder au soin.
  • Flexibilité : Soyez prêt en tout temps à vous réajuster au besoin, en repositionnant votre enfant ou en l’immobilisant, en changeant de stratégie de distraction et en étant à l’écoute de ses pleurs ou de toutes autres réactions émotives.
  • Collaboration : Rassurez votre enfant en restant en contact avec lui verbalement et non-verbalement. Reconnaissez ses émotions, soyez patient et sachez reconnaître ses forces. Aidez-le à élargir la perception de ses sensations.

Étape 4 : Inspecter la nouvelle canule

  • Inspecter la nouvelle canule par les ailettes.
  • Insérez et retirez le mandrin de la canule pour vérifier qu’il glisse bien.
  • Inspectez visuellement l’extérieur et l’intérieur de la canule pour vous assurer qu’elle n’est ni endommagée, ni souillée.
Pourquoi ?

Cette étape assure que la nouvelle canule est propre et sécuritaire.

Étape 5 : Préparer la nouvelle canule, si désiré

  • Laissez le mandrin d’obturation en place dans la nouvelle canule.
  • Préparez la bande de fixation. Selon votre préférence, cette action peut être effectuée tout de suite ou après le changement de la canule au début de l’étape 16.
    • Si votre enfant utilise une bande Velcro® ou 1 cordon en tissu : insérez une extrémité dans l’ouverture d’une des ailettes de la nouvelle canule et fixez-la en place.
    • Si votre enfant utilise 2 cordons de tissu, insérez chaque extrémité dans l’ouverture de chacune des 2 ailettes de la canule et fixez-les en place.
  • Lubrifier la nouvelle canule. Selon votre préférence, cette action peut être effectuée tout de suite ou à l’étape 10.
  • Déposez la canule dans un contenant prévu à cet effet (ex : emballage de la nouvelle canule), en attendant.
Pourquoi ?

Le mandrin aide à l’insertion de la nouvelle canule; son extrémité arrondie protège la trachéostomie lors de l’insertion de la canule.

La mise en place de la bande de fixation sur la nouvelle canule à ce moment facilite les manipulations et rend la procédure plus sécuritaire.

Étape 6 : Positionner votre enfant

  • Installez votre enfant sur le dos.
  • Placez un rouleau de serviette sous ses épaules (et non pas au niveau du cou) de façon à faire basculer sa tête vers l’arrière (hyper-extension) afin de dégager le cou et bien visualiser la trachéostomie.
  • La procédure peut aussi se faire en position assise si votre enfant est coopératif.
Pourquoi ?

La position couchée est privilégiée car elle permet de bien dégager le cou pour mieux accéder à la trachéostomie et faciliter les soins.

Étape 7 : Aspirer les sécrétions trachéobronchiques au besoin

  • Aspirer les sécrétions trachéobronchiques au besoin.
  • Lavez-vous les mains à nouveau avant de passer à la prochaine étape.
  • Gardez l’appareil à succion, les cathéters et le ballon de réanimation à la portée de la main.
Pourquoi ?

Cette étape limite l’écoulement de sécrétions pendant le soin, ce qui peut empêcher de bien voir la trachéostomie pendant le changement de canule et améliore le confort de votre enfant.

Étape 8 : Sécuriser la canule en place

  • Demandez à la personne qui vous aide de sécuriser la canule en place en mettant ses doigts sur les ailettes de chaque côté.
  • Si votre enfant bouge beaucoup la tête, réconfortez-le et stabilisez sa tête avec une main sur le dessus de la tête.
Pourquoi ?

Cette étape rend la procédure plus sécuritaire.

Étape 9 : Enlever la bande de fixation

Pourquoi ?

Cette étape permet de procéder au changement de la canule.

Le dispositif de rétention étant retiré, le maintien de la canule en place évite qu’elle soit expulsée de la trachéostomie si votre enfant tousse ou bouge.

Étape 10 : Lubrifier la nouvelle canule (si pas déjà fait)

  • Pendant que la personne qui vous aide garde la canule stable et en place, prenez la nouvelle canule par son connecteur et lubrifiez le bout de la canule.
  • Si vous utilisez un lubrifiant à base d’eau :
    • déposez un peu de lubrifiant dans le contenant où se trouve la canule (ex : emballage original) et,
    • étendez la grosseur d’un petit pois sur les parois du bout de la canule en le roulant sur lui-même dans le lubrifiant.
  • Si vous utilisez une solution liquide (eau stérile, eau bouillie ou solution saline) :
    • trempez le bout de la canule dans la solution puis,
    • secouez légèrement pour éliminer les gouttes d’eau excédentaires.
  • Ne touchez pas au tube de la canule avec les doigts.
Pourquoi ?

Cette étape est nécessaire pour faciliter l’insertion de la canule.

Secouer l’excédent de solution de la canule diminue la toux pendant l’insertion.

Étape 11 : Retirer l’ancienne canule

  • Si votre enfant utilise un respirateur, débranchez-le de la trachéostomie et pesez sur le bouton d’alarme pour cesser temporairement l’alarme sonore.
  • Surveillez la respiration de votre enfant.
  • Lors d’une expiration, la personne qui vous aide retire la canule en suivant la courbure naturelle de celle-ci (en faisant un arc de cercle vers le haut).
  • Profitez de l’occasion pour observer l’état de la peau autour de la trachéostomie.
Pourquoi ?

Cette étape permet de retirer la canule de façon sécuritaire en évitant de blesser votre enfant.

Étape 12 : Débuter l’insertion de la nouvelle canule

  • Installez-vous sur le côté de votre enfant.
  • Penchez légèrement la tête de votre enfant par l’arrière pour élargir l’ouverture de la trachéostomie, au besoin.
  • En tenant la canule à « 3 heures » ou à « 9 heures », commencez à l’insérer dans la stomie de la trachée en la tournant vers « 6 heures » tout en suivant la courbure naturelle de la trachée.

Il est possible que vous ayez à peser à nouveau sur le bouton d’alarme pour continuer à interrompre l’alarme sonore.

Pourquoi ?

Cette étape permet une insertion sécuritaire de la canule.

Étape 13 : Poursuivre l’insertion de la nouvelle canule

  • Continuez à insérer la canule dans la trachée d’un geste sûr, sans forcer tout en suivant la courbure naturelle de la trachée.
  • Si vous avez de la difficulté à débuter l’insertion de la canule : penchez la tête de votre enfant un peu plus par en arrière et mettez la trachéostomie entre vos 2 doigts pour agrandir l’ouverture avant d’essayer à nouveau d’insérer la canule.
  • Si la canule ne passe pas facilement et que vous sentez une résistance pendant l’insertion : suivez les étapes dans la rubrique « Foire aux question/ Résistance ou impossibilité d’insérer la nouvelle canule trachéale ».

Il est possible que vous ayez à peser à nouveau sur le bouton d’alarme pour continuer à interrompre l’alarme sonore.

Pourquoi ?

Cette étape permet une insertion sécuritaire de la canule.

La résistance au début de l’insertion de la canule est causée par la canule qui touche à la trachée.

Étape 14 : Terminer l’insertion de la nouvelle canule

  • Dès que la nouvelle canule est insérée complètement, tenez-la en place d’une main et retirez immédiatement le mandrin de l’autre main.

Il est possible que vous ayez à peser à nouveau sur le bouton d’alarme pour continuer à interrompre l’alarme sonore.

Pourquoi ?

Votre enfant ne peut pas respirer si le mandrin reste en place.

Étape 15 : Sécuriser la canule avec la bande de fixation

  • Pendant que vous gardez la canule stable et en place, la personne qui vous aide initie ou termine l’installation de la bande de fixation.
  • Si votre enfant utilise un respirateur, rebranchez-le à la trachéostomie.
  • Si l’alarme du respirateur ne s’est pas réactivée de nouveau par elle-même, pesez sur le bouton d’alarme pour réactiver l’alarme sonore.
Pourquoi ?

Cette étape permet de stabiliser et de sécuriser la canule de trachéostomie en place pour éviter une décanulation accidentelle.

Étape 16 : Vérifier le positionnement de la nouvelle canule

  • Vérifiez si le thorax de votre enfant monte et redescend pour évaluer s’il respire bien ou est bien ventilé par le respirateur, s’il y a lieu.
  • Au besoin, essuyez ou aspirez les sécrétions qui peuvent être expectorées par la trachéostomie.
Pourquoi ?

Cette étape permet de confirmer le bon positionnement de la canule.

Étape 17 : Ajuster la tension de la bande de fixation

  • Au besoin, remettez un nouveau pansement autour de la trachéostomie et sous les ailettes de la canule.
  • Ajustez la tension de la bande de fixation :
  • Vérifiez si vous pouvez passer le bout d’un doigt entre la bande et la peau du cou.
  • Ajustez au besoin pour bien sécuriser la tension de la bande.
Pourquoi ?

Une tension trop forte de la bande de fixation peut :

  • causer une irritation de la peau,
  • être inconfortable lorsque votre enfant pleure, rit ou mange,
  • gêner la toux.

Une tension trop lâche de la bande de fixation peut :

  • laisser bouger la canule de trachéostomie et endommager la trachée,
  • causer une décanulation accidentelle.

Étape 18 : Nettoyer la canule réutilisable ou jetez la canule à usage unique

  • Canule réutilisable :
    • Manipulez toujours la canule par son connecteur ou avec une compresse propre pour éviter de toucher au corps de la canule avec les doigts.
    • Nettoyez la canule immédiatement à la fin de la procédure selon les recommandations du fabriquant ou de votre équipe de soins.
    • Entreposez la canule propre dans un sac prévu à cet effet (ex : sac en coton) ou dans un contenant propre, sec et avec un couvercle.
  • Canule à usage unique :
    • Jetez-la dans les déchets domestiques.
Pourquoi ?

Cette étape est nécessaire pour prévenir les infections lors d’une prochaine utilisation de la canule.

Étape 19 : Récupération

Voir texte complet ici 

Résumé :

Le soin est terminé. Lavez-vous à nouveau les mains.

Il est important de reconnaître les difficultés vécues pendant le soin mais aussi de terminer sur une bonne note. Aidez votre enfant à se sentir compétent en soulignant sa contribution et rappelez-lui qu’il fait partie de l’équipe.

  • Écoutez-le lorsqu’il vous parle de ce qu’il a trouvé difficile ou inconfortable pendant la procédure.
  • Réconfortezle s’il a de la douleur ou ressent de vives émotions. Remerciez-le d’avoir fait de son mieux. Soulignez ses efforts.
  • Guidez-le à reconnaître ses forces ayant aidé au succès de la procédure.
  • Discutez de ce qui devrait être fait de la même façon ou différemment la prochaine fois.
  • Tenez vos promesses si vous avez promis une récompense.
  • Récompensez-vous aussi.

https://soinscomplexesadomicilepourenfants.com/soutien-respiratoire/soins-de-tracheostomie/changement-de-la-canule-tracheale-simple/

Fiabilité et stipulation d’exonération :Les connaissances médicales et techniques étant en constante évolution, cette information vous est fournie dans un but éducatif seulement. L’information disponible sur le présent site est présentée « telle quelle » sans garantie d’aucune sorte, qu’elle soit exprimée ou implicite. Elle ne doit en aucun moment se substituer à un avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié.

Une collaboration d’experts cliniques en pédiatrie de partout au Québec se sont assurés que le contenu de ce site soit précis, complet et qu’il reflète les meilleures pratiques s’appuyant sur les données probantes disponibles. Les collaborateurs « Soins complexes à domicile pour enfants » ne peuvent assumer et n’assumeront aucune responsabilité pour l’utilisation du contenu de ce document ni pour l’information présente dans les sites web cités en référence. Ces sites web vous sont fournis à titre informatif et n’évoquent pas l’endossement d’une collaboration avec des compagnies ou des produits particuliers. Veuillez consulter en tout temps le médecin de votre enfant et/ou un professionnel de la santé qualifié pour connaître les recommandations spécifiques aux besoins de santé de votre enfant.

Tous droits réservés : Aucune partie de ce document ne peut être reproduite ou transmise quelle qu’en soit la forme, électronique, mécanique, par photocopie ou par n’importe quelle modalité de stockage informationnel ou moyen de système de récupération, sans permission écrite et signée de l’auteur (à l’exception de brèves citations utilisées dans des revues ou des groupes de discussion, avec mention de l’auteur et de la source).

Copyright © 2018 Soins Complexes. Tous droits réservés/All rights reserved.